Transition à la tête de Biomonde

Article mis en ligne par · 18 mai 2021 ·

L’assemblée générale du 26 avril 2021 a élu Raphaël Faucheux président de la coopérative de magasins bio Biomonde. Le poste était précédemment occupé par Marjorie François qui devient vice-présidente. Le tandem fait ainsi un « lien nécessaire entre transmission et renouveau« , précise un communiqué. Les adhérents se sont en effet « entendus pour donner un nouvel élan à leur groupement et ainsi renforcer leur position d’acteur incontournable de la bio« .

Durant près d’un mois, les adhérents de la coopérative se sont réunis en région pour redéfinir l’ambition commune de Biomonde. « La synthèse de ces réunions a permis de faire émerger des orientations qui ont été soumises à l’approbation des adhérents (votes) le 26 avril 2021 lors de l’assemblée générale. Ce projet sera porté par un nouveau conseil d’administration, élu à cette même date et composé de 7 administrateurs (3 membres réélus et 4 nouveaux). La composition du conseil d’administration permet de capitaliser sur l’expérience acquise tout en apportant une vision nouvelle« , précise le groupement.

Un projet en cinq points

« Notre groupement est en pleine effervescence !« , clame Raphaël Faucheux, le nouveau président. Ce dernier est dirigeant du magasin lillois Harmonie Nature et par ailleurs vice-président du Centre des Jeunes Dirigeants de Lille Métropole. Il trace les contours du projet du groupement en cinq points : développement du réseau, renforcement d’une offre produits toujours plus locale et qualitative « dans le respect goûts et savoir-faire de nos partenaires fabricants« , amélioration continue de l’impact sociétal et environnemental et valorisation d’un « mode de consommation toujours plus vertueux« , digitalisation de notre métier et la mise en place de solutions e-commerce devenues « incontournables« . « Nous avons l’ambition de continuer à grandir et de nous professionnaliser dans le respect de nos valeurs et de notre ADN. Nos adhérents l’ont bien compris : notre engagement collectif, notre expérience acquise et notre modèle coopératif indépendant seront nos meilleurs atouts !« , affiche le nouveau président de Biomonde. Après près une année de turbulences, la stratégie de la coopérative semble désormais fixée.