Les chiffres du marché bio alimentaire dans le monde

Article mis en ligne par · 15 février 2022 ·

 

Les derniers chiffres publiés par l’institut de recherches FiBL et Ifoam-Organics International en collaboration avec le salon Biofach confirment le bond des ventes de produits alimentaires bio pendant la pandémie de Covid-19. Parallèlement, le nombre de producteurs et d’hectares cultivés certifiés ont également augmenté.

Dans le contexte de la pandémie, le marché mondial des aliments biologiques a enregistré sa plus forte croissance jamais enregistrée en 2020, dépassant les 120 milliards d’euros, soit une augmentation totale de 14 milliards d’euros. En 2020, Les États-Unis restent le premier marché (49,5 milliards d’euros), suivis de l’Allemagne (15 milliards d’euros) et de la France (12,7 milliards d’euros). De nombreux marchés majeurs ont affiché des taux de croissance extraordinairement forts ; le marché allemand, par exemple, a augmenté de plus de 22 % ! Les consommateurs suisses ont dépensé le plus pour les aliments bio (418 euros par habitant en 2020) et le Danemark a continué d’avoir la part de marché bio la plus élevée, avec 13 % de son marché alimentaire total.

L’Europe numéro deux en surfaces cultivées

Le nombre de producteurs bio est estimé à 3,4 millions dans le monde en 2020, soit une augmentation de 7,6 % par rapport à 2019. L’Inde est restée le pays comptant le plus de producteurs biologiques (1,6 million). Près de 75 millions d’hectares étaient cultivé en bio à la fin de 2020, ce qui représente une croissance de 4,1 % ou 3 millions d’hectares par rapport à 2019. L’Australie avait la plus grande superficie agricole biologique (35,7 millions d’hectares), suivie de l’Argentine (4,5 millions d’hectares) et de l’Uruguay (2,7 millions d’hectares). La superficie biologique a augmenté sur tous les continents en 2020. La moitié des terres agricoles biologiques mondiales se trouve en Océanie (35,9 millions d’hectares). L’Europe avait la deuxième plus grande superficie (17,1 millions d’hectares), suivie de l’Amérique latine (9,9 millions d’hectares).

Le Liechtenstein, champion de l’agriculture bio…

En 2020, 1,6 % des terres agricoles dans le monde étaient biologiques. Cependant, de nombreux pays ont des parts beaucoup plus élevées. Le Liechtenstein avait la plus grande part biologique du total des terres agricoles (41,6 %), suivi de l’Autriche (26,5 %) et de l’Estonie (22,4 %). Au total, 18 pays affichent au moins 10 % de terres agricoles biologiques.

Plus d’information : le livre Le monde de l’agriculture biologique »peut être commandé ou téléchargé sur shop.fibl.org (référence 1344). Les graphiques et infographies peuvent être téléchargés sur http://www.organic-world.net/yearbook/yearbook2022.html.

Restez informés !

Recevez en avant-première toute l’actualité du secteur.