Danival agrandit son atelier miso

Article mis en ligne par · 13 décembre 2021 ·

La marque bio a inauguré le 25 novembre dernier son atelier de fabrication de miso, rapatrié sur le site historique du fabricant, au Moulin d’Andiran (Lot-et-Garonne).

Créé en 1990, Danival (groupe Écotone) est à la fois un pionnier de la transformation de légumes bio dans le sud-ouest et l’initiateur de la filière française de soja bio, qu’il transforme notamment en miso. Le miso est une pâte salée fabriquée à partir de graines de soja emblématique de la cuisine japonaise. C’est un exhausteur de goût naturel pour les soupes, la vinaigrette… Danival produit un miso riz, un miso orge et un miso blanc (moins corsé que le noir du fait d’une durée de fermentation beaucoup plus courte) et propose une quinzaine de références de miso et sauces japonaises.

L’atelier de fabrication de miso de Danival, créé il y a une trentaine d’année par le fondateur de l’entreprise, Daniel Gevaert, avait été déplacé à Estillac, à quelques dizaines de kilomètres de son siège historique. L’augmentation des ventes nécessitait l’agrandissement de l’atelier aujourd’hui dirigé par le maître-brasseur Michèle Checchi. L’opération a fourni l’occasion de le repositionner au Moulin d’Andiran. Le transfert a demandé près de six mois, pour ne pas perturber la fermentation longue du miso noir. Le nouvel atelier couvre 850 m2 et a nécessité un investissement de 850 000 euros. La capacité de production est de trois tonnes par semaine. Après cet investissement, l’année 2022 sera celle de la remise en avant du miso pour Danival.

 

Restez informés !

Recevez en avant-première toute l’actualité du secteur.